Saucisses fraîches au brèdes pariétaire

Publié le par Nathalie

Il faut que vous y goûtiez

 

A quoi, me direz-vous ?

Et bien aux brèdes, à tous ces brèdes que l’on ne consomment pas sur le continent et qui pourrait bien ravir vos papilles gustatives !!!

Qu’est-ce que le brèdes allez-vous me demander ?

Et bien :

Le mot brède vient certainement du mot indien "brette" qui signifie "feuille bonne à manger". La liste des brèdes consommées à la Réunion est très longue et si quelques uns sont très connus et couramment consommés (chouchou, citrouille, morelle, mourongue, lastron, etc.), D'autres plus surprenants (methi, périanin, pikan, fanzan, marguerite, patience) sont aujourd'hui méconnus et peut-être oubliés. La cuisine réunionnaise fait une place d'honneur à tous ces végétaux qui, en plus de leurs faibles coûts, équilibrent la forte consommation de céréales et de féculents, par leur apport de légumes verts. Seules les parties tendres sont utilisées et certains brèdes demandent un triage assez long et parfois fastidieux.

Source : http://www.goutanou-cuisine-reunionnaise.org/

 

En plus de ces informations sur le brède j’aimerai vous raconter une scène qui s’est déroulée alors que mon mari préparait le repas (Eh oui c’est lui qui s’y colle pour cause d’entorse, repos oblige !!!!).

Alors qu’il pleuvait des cordes et que mon mari cuisinait dehors au feu de bois abrité sous une bâche, ma grande fille Ella (10 ans), lui a gentiment (avec amour) préparé un Cappuccino. Elle qui raffole du café (Auquel elle n’a le droit que très très exceptionnellement à de très rares occasions !!!!), lui demande si elle pouvait aussi s’en faire un.

La réponse, sans appel fût : NON !!!

Quelques minutes après la voilà récitant ceci :

*En rose précision de ma part, le reste étant le fruit de son imagination !!

                                « Cher Papounet de service        

*(Surnom donné à leur papa par mes enfants !!!)

Tu es gentil, je t’aime fort.

Si ton ramage se rapporte à ta parure (peu musclé, LOL)

Tu es le phénix des Hôtes de cette propriété

Je te donnai donc un café

Mais tu ne me rendis point la pareille

 

C’est pourquoi en ce jour

Ta chère et tendre fille (MOI)

Prépareuse de café

 Te demande qu’on m’en fasse un

Et glacé en plus !!!

 

Tendrement

P.S : Ce texte te suffit-il pour que je puisse en prendre maintenant ????

 

ELLA

Nous avons bien ri et pour une fois son papa a cédé !!!

 

Saucisses fraîches au brèdes pariétaire


1Kg de saucisses fraîches

500g de tomates en dés

2 oignons hachées

½ tête d’ails hachés

2 « bottes » de brèdes pariétaires hachées

2 cs de sauce soja

2 cc de curcuma

1 cc de masalé

2 cs d’huile

Une pincée de Vet sin

Sel et poivre

 

Bouillir les saucisses dans de l’eau chaude durant 30 minutes. Les égoutter, jeter l’eau de cuisson et couper les saucisses en rondelles. Faire revenir ces dernières dans l’huile.

Une fois dorées, ajouter l’ail et l’oignon, les rendre translucides, ajouter la sauce soja, le curcuma, le masalé, le Vet sin, les sel et le poivre.

Ajouter les tomates, laisser compoter puis ajouter le brède. Cuire jusqu’à ce que le brède soit « fondant ».

Servir avec du Thaï.

 Photobucket

Publié dans Viande

Commenter cet article

fabiola 31/07/2008 23:52

j'en veux !!!!!

Anne et José 13/01/2008 16:55

Bonjour,Adorable le texte de Melle ELLA.Nous je connaissons pas le brède.Penses-tu que cela puisse se cultiver ici à BRUXELLES ?MerciCordialementAnne et José

Marie-Thé 13/01/2008 09:58

Le texte de ta fille est adorable, ton plat aussi...

mamina 10/01/2008 12:53

Je terminerai ma vie, enfin, ma journée au moins en yanat appris quelque chose.

Nathalie 10/01/2008 11:35

Quelle mauvaise photographie!!!!!!!!Vous ne trouvez pas?DésoléeBisesNathalie